samedi 3 mars 2018

le point culte autant emporte le vent



Salut salut les accrocs du grand écran !! J'avais envie d'ajouter une nouvelle rubrique à mon blog "un point culte" cela peut être de vielles séries, des livres mais aussi des films .

Je suis une passionnée grâce à mes parents qui m'ont fait découvrir dés mon plus jeune âges, les joies de la lecture et du cinéma, ce qui m'a permis de développer mon imagination et ma créativité, j'aime les belles histoire,s les grandes aventures, les histoires d'amour, bref j'aime rêver et quelle meilleur moyen pour rêver que de grands romans et de grands films ?

On commence alors cette nouvelle rubrique, avec un grand film, un classique,
Mesdames et Messieurs,
 que j'ai vu, déjà toute petite et bien sur, revue plusieurs fois.
De plus, c'est bientôt les Oscars, alors quoi de mieux que de parler d'un film qui à obtenu dix Oscars, hé oui rien  que ça les gars!

En plus grâce à ce film, un point historique et pas des moindre, l'actrice Hattie Mc Daniel fut la première actrice noire à remporter un Oscar.

Déjà rien que pour ça, respect à ce film .


Alors Autant en emporte le vent c'est quoi?

C'est un film américain adapté du roman homonyme de Margarertt Mitchell (que je n'ai pas lu, je suis tellement accroché au film que je ne suis pas sure que ça me plaise )
réalisé par Victor Flemming.
Ce film est sorti une première fois en 1939 puis plus tard en France en 1950.

Alors Autant en emporte le vent de quoi sa parle ?

Plongez vous en 1861, en Geogie, et rencontré la célèbre Scarlett O'ara, cette jeune fille de la haute société sudiste, sa famille possède une grande plantation de coton appelé Tara...

Âgée de 16 ans et belle comme un coeur, la jeune Scarlett est courtisée pas les plus beaux partis du pays,
 mais Scarlett elle, est éperdument  amoureuse d'Ashley Wilkes, le seul homme qui lui résiste.

 Scarlette n'est pas une héroïne comme les autres, elle est loin de la douce vierge effarouchée, elle est plutôt têtue, capricieuse et capable de tout, pour arriver à ces fins.
Malheureusement, Ashley est déjà promise à une autre, sa propre cousine, la douce Mélanie Hamilton...
Alors que Ashley rejette Scarlett une énième fois, le très controversé et cynique Rett Butler assiste à la scène, éblouis par la force de caractère de celle-ci, il commence à s'intéresser à elle ...

Dans ce grand classique, vous allez suivre Scarlett avant, pendant et après la guerre sécession.
On va suivre son histoire d'amour, mais aussi tout ce qu'elle sera capable de faire pour arriver à ses fins, comme garder en son nom la terre familial de Tara !


Pourquoi faut avoir vue  Autant en emporte le vent au mois une fois dans sa vie ?

Déjà parce que c'est un classique,

De deux, car le personnage principale alias Scarlett bouleverse un peu les codes, elle est l'anti-heroine par excellence et que l'actrice Vivien Leig l'interprète à la perfection.

De trois, l'histoire d'amour est carrément épique.

De quatre, 4h de film bah pour une fois ça passe vite.

De 5, les costumes sont justes à tomber, je me souviens quand j'étais petite avec mon frère, on essayaient avec des vieux draps de me faire les même robes !!

De 6, on dirait que le personnage Rett Butler à était écrit pour Clark Gable, tellement il est naturel.

De 7, le côté historique du film qui retrace particulièrement bien cette période.

De 8, les décors, qui pour l'époque, comme pour les costumes sont magistralement reconstitués.

De 9, les  acteurs secondaires comme Hattie Mc Daniel's!!!!

Et de 10, bah c'est dur d'avoir grandi, sans être tombée au mois une fois sur une rediffusion à la tv .



Quelques anecdotes à propos d'Autant en emporte le vent

Les lois raciales de l'époque, empêchent l'actrice Hattie mc Daniel's de se rendre à la première du film en 1939 à Atalnta , l'actrice dit que de doute façon elle avait autre chose de prévu mais Clark Gable qui était lié d'amitié avec elle, refuse de s'y rendre si elle n'y va pas, Hattie Mc Daniel va finalement lui faire entendre raison et le pousser à s'y rendre .

"Frankly, my dear I don't give a damn" ( Franchement ma chère je m'en fiche... comme d'une guigne) à était élu officiellement en 2005 la plus grande réplique du cinéma.

Le personnage de Scarlett à poser problème au réalisateur, le tournage avait déjà commencé qu'il n'y avait toujours pas d'actrice pour jouer ce rôle!



J'espère que mon article vous a donné envie de découvrir, ou peut être, de redécouvrir ce grand classique du cinéma.
 En tout cas, moi je pense, que c'est un bon film, le dimanche en particulier, pour attendre la cérémonie des Oscars.
 Bref, je vous dis à bientôt les acros de l'écran et je vous retrouve très vite pour de nouveaux articles !







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Mille petits riens

Mille petits riens ou la pépite à déguster sans modérations pour ma part,  je ne connaissais pas du tout cet auteur et j'ai été a...